Vivre et découvrir



Juste à la sortie du Manoir, une grande boucle à pied conduit à la découverte de l’habitat local. Dans la vallée de l’Automne, le moulin de Wallu et ses étangs. Au loin et dominant, le donjon de Vez et ses expositions d’art contemporain. Préservée dans un vallon, l’abbaye de Longpré et le château des Fossés tant conté par Alexandre Dumas et au retour vers Largny, la visite des jardins remarquables de la Muette.

À travers vallons, plaines et forêts, l’habitat privé s’ouvre au printemps et leur visite reste une découverte intime, loin de la bousculade.

Au-delà, il faut parcourir la forêt de Villers-Cotterêts, en son cœur, l’abbaye de Longpont et ses petits restaurants offriront une halte bienvenue.

Le massif forestier de Compiègne à vingt minutes en voiture est également à découvrir, en passant par Pierrefonds et son célèbre château fort qui se dresse majestueusement entre plaine et forêt.

Toujours en forêt de Compiègne, un détour par Saint-Jean-au-Bois et son auberge gastronomique « La Bonne Idée » comblera les amateurs. L'« Auberge du Mont Saint-Mard » à Vieux-Moulin est également une bonne table.



Charmettes. Manoir de la Cour. Chambres et Gîtes. Largny-sur-Automne.

LE VILLAGE



A l’extrémité du village, promenez vous dans les jardins remarquables de la Muette, aménagés le long des vestiges d’une grande terrasse du XVIème siècle qui surplombe la Vallée de l’Automne.



A L’ORÉE DE LA FORET



Le Manoir de la Cour est situé en lisière de la forêt dite de Retz. D’une superficie de près de 13 300 hectares, elle est la sixième plus vaste forêt domaniale de France.
Vous trouverez plaisir à vous promener de toutes saisons dans ce massifs forestiers planté de hautes futaies, territoire de légende tant affectionné et conté par Alexandre Dumas, natif des lieux.
Les premières laies ont été percées sous François 1er pour faciliter les chasses royales.
Châteaux. Manoir de la Cour. Chambres et Gîtes. Largny-sur-Automne.

Proche des villes

Le Manoir se situe idéalement à :

  • 4 km du Château de Villers-Cotterêts, future Cité internationale de la langue française ;
  • 15 km du Château de Pierrefonds, château reconstruit par l’architecte Eugène Viollet-le-Duc ;
  • 28 km du Palais de Compiègne, importante résidence royale et impériale française;
  • 28 km de la ville de Soissons (Abbaye Saint-Jean-des-Vignes, Cathédrale Saint-Gervais-et-Saint-Protais, etc.)

La grande Guerre :



Des premiers combats de 1914 jusqu’à l’offensive allemande de 1918, en passant par la terrible offensive du Chemin des Dames en 1917, les lieux de mémoire de la Première Guerre mondiale sont nombreux dans l’Aisne.